Hello hello me revoilà encore avec un article sans DIY pour l'instant mais pour un projet qui me tiens à coeur de réussir, mon objectif moins de déchet mais surtout de consommer mieux.

Je vous ai publié un article le 21 février où je vous expliquai un peu ce qui m'a poussé dans cette démarche, mais ce que je ne vous ai pas dit c'est que j'ai mis du temps à savoir si je vous le montrai ou pas, car oui je l'ai écrit bien plus en amonts. Pleins de questions sont venus perturbé mon élan sur cet article à savoir, est-ce qu'il convient de poster un tel article sur mon blog? comment allez vous le percevoir? ai-je le droit, moi qui été totalement hermétique au bio, aux produits locaux, et qui ne me posait pas de question sur pourquoi j'ai tant de poubelle, de parler d'un ton si sérieux de cette nouvelle reconversion?

Puis après quelques semaines, je me suis rendu compte que ce n'était pas qu'une lubies de début d'année mais que vraiment je me sentais bien mieux à réfléchir différemment. Donc aujourd'hui je vous fais un micro bilan des quelques semaines de cette prise de conscience.

Ce qui a changé depuis :

1- et le plus gros point je dirais : Il n'y a plus de gâteau industriel à la maison

Ça peut paraître un peu bête, pourtant avec 2 enfants le nombre de gâteaux que l'on pouvais acheter été hallucinant. Ils en mangeais au petit déjeuner comme au goûter. Autant dire qu'on devait être autour des 15-20€ par semaine de cookies, cake aux chocolat, biscuit et autre roulés. Ceux ci que j'achetais bien entendu en part individuel pour le côté pratique.

Ce fut remplacé pour le goûter par des gâteaux fait maison et si j'amais je n'ai pas eu le temps ou l'envie de cuisiner, une tartine de pain avec du ... Nutella ... oui je sais c'est mal, mais je cherche une recette simple, économique et qui ai le même goût, impossible vous me dites? Oui sûrement mais c'est trop bon alors je ne suis pas encore prête à le supprimer et mes enfants ont du mal à se mettre à la confiture roooo les gourmands.

Pour le petit déjeuner j'ai découvert un truc génial pour ne plus acheter des céréales grasses et sucrées pour enfant, c'est le granola. Non pas la marque de gâteau, je t'ai dit plus haut je n'en achète plus ;) c'est une sorte de muesli avec des flocons d'avoine que l'on fait cuire au four, j'ai essayé quelques recettes que j'ai mis à ma sauce, on peu mettre tout ce que l'on veut dedans en fonction de ses propres goûts. Pour moi ma préférée à été un mélange chocolat/cranberries/noix de pécan avec avoine nature, mais mes enfants préfèrent de loin avoine au cacao et morceaux de chocolats et pas trop cuit parce que c'est plus difficile à manger pour eux. Il va falloir que l'on trouve notre juste milieu. en tout cas avec 500gr de flocons d'avoine ça nous fait nos céréales pour la semaine en étant 3 à en manger.

2017-01-15 102017-01-16 16

 

2017-03-09 13IMG_4940

 

2- On a commencé le tour du jardin :

Et oui avec les beaux jours qui ont pointé le bout de leur nez on a envie de jardiner, d'être dehors. Donc l'autre jours je commençais à enlever les ronces qui avaient poussé, quand mon fils est arrivé avec son joli tracteur, avec dans sa petite remorque ses marteaux cassés et me disant "maman faut les mettre à la poubelle ils marchent plus". Là ça à fait tilt dans ma tête, avant de commencer à vouloir réduire ses déchets faudrait peut être enlever ceux qui sont là et qu'on ne voit même plus. Nous avons donc fait le tour du jardin pour ramasser touts les bouts de plastique, de ferraille, de verres, ...

Bon les 2 loups ont du m'aider pendant 10 minutes après ça ne les amusaient plus mais c'est déjà ça!

2017-02-13 17

3- Fini de chez fini les plats cuisiné et feuilletés surgelés ...

Bon on ne prenais déjà plus de poêlé surgeler ou de raviolis en boîte par exemple mais il est vrai que les feuilleté aux fromages ou les galettes de légumes étaient des habitués de notre congélateur. Maintenant je les fait moi même! et oui c'est un exploit car moi et la cuisine ont été pas trop copain.

4- On a réduit la viande

Et là ce n'est pas si facile quand on est habitué à en manger tout les jours et à tout les repas, on à l'impression de ne rien manger quand on a pas de steack dans l'assiette, et puis il faut trouver des recettes complètes sans protéines animales, heureusement la mode "végane" me sauve la vie. Je pense qu'il faut encore que l'on réduise notre consommation mais quand j'ai commencé à parler de steak végétal à mon chéri la terre c'est arrêté de tourner, quand je lui dit ce soir c'est quinoa il fait une tête de tueur (et pour ceux qui le connaissent c'est pas un euphémisme!). Bon autant dire qu'il y a encore du boulot là dessus.

Maintenant ce qui n'a pas encore changé ou, là où j'ai craqué :

Déjà il faut dire que la prise de conscience n'est pas la même de mon côté et du côté de mon compagnon. Il est content que je le fasse mais faut pas trop lui en demander. Alors parfois j'ai envie de baisser les bras surtout quand je le vois jeter une canette en verre dans la poubelle en me disant "c'est bon c'est pas grave! pour une fois..."

Et il faut dire aussi que au début on part dans tout les sens, on a envie de tout changer d'un coup, d'avoir un composteur, de manger bio, local, de tout faire sois même, du coup il y a une sorte de virage qu'il ne faut pas louper entre ce moment d'euphorie et le moment où l'on ce rend compte que tout ne peut pas se faire si facilement. Alors j'ai décidé de prendre mon temps d'observer ce qui se faisait et de prendre ce qui me convient et pour l'instant de laisser ce qui ne s'adapte pas à mon mode de vie. Prenons par exemple les AMAP, je me suis renseignée sur le sujet, d'ailleurs il y en a une tout près de chez moi, mais, je ne me sens pas prête, le fait d'être "abonné" pour l'année et de ne pas vraiment pouvoir choisir ses produits m'angoisse, même si j'aime aussi le fait d'avoir la "surprise" du panier. Bref on verra plus tard. 

Un gros loupé qui m'a un peu découragé, j'ai voulu faire une recette de produit vaisselle, ben la maison à bien failli exploser mouhahah non pas vraiment c'est plutôt le flacon qui à fait une éruption volcanique. je ne sais pas trop ce que j'ai loupé mais ça ne lavait pas, ça sentait pas bon et ça faisait des grumeaux . Alors ça aussi j'ai mis de côté. Par contre, j'ai fait de la lessive au savon de marseille et ben je la trouve top!

Sinon je n'ai toujours pas supprimé ni sopalin, ni mouchoirs en papier ça tombe bien les enfants sont enrhumés !

Bon le bilan maintenant après environ 1 mois :

* la poubelle : Je dirait que nous jetons déjà 1 à 2 sac poubelle de 30l en moins par semaine nous sommes passé de 4 ou 5 sac à 2 ou 3 ce qui reste encore énorme. Il faut encore changer nos habitudes retourner au marché, aux producteurs locaux, chez le boucher, poissonnier, ... Mais nous devons aussi faire plus attention au tri, car oui on fait encore des erreurs, je commence à prendre le plis de chercher sur les emballages les directives mais chéri cheri trouve encore trop de bonne excuse (heureusement qu'il ne lit pas l'article hahaha). Enfin le composteur va devenir indispensable. Avec les beaux jours l'envi de bricoler revient donc attention les palettes j'arrivent ! car oui quand on retourne à la cuisine on se retrouve avec beaucoup de déchets organiques, épluchure de légumes, coquilles d'oeuf, ...

* le fait maison : Tout ce qui est repas, goûter, petit déjeuner est fait par mes petites mains, moi qui ne cuisinait jamais! autant dire que chéri-chéri est content de ne plus rentrer du travail et devoir ce mettre aux fourneaux. Pour les enfants il est parfois difficile de ne plus manger d'industriel et oui c'est horrible à dire mais ils bavent devant les pub des "trésors de kellogg's" ou devant les "petits écoliers" du coup j'essaie de faire des recettes qui y ressemblent, heureusement qu'il y a des blogeuses qui sont inventives ;) (pinterest est devenu mon meilleur ami de la cuisine).

* la santé : J'ai eu une grosse baisse de forme due à plusieurs maladies hivernales successives, qui avaient affecté un peu voire beaucoup mon moral et mon stress. mais le printemps est là et je suis à la fin du dernier rhume oufff! donc la forme est revenu, de plus depuis quelques semaines je m'endort plus rapidement (je ne parlerai pas du sommeil car chez moi une fois que j'ai réussi à m'endormir y'a plus personne jusqu'au matin)

                J'ai aussi perdu un peu de poids, 6kg en l'espace de 2 mois, c'est beaucoup mais il faut prendre en compte que j'en avais pris 10 en très peu de temps, car je travaillai pour une grande chaîne de fast food. Donc depuis que je n'y travaille plus il y a forcément une fonte due au changement du régime alimentaire, ajouté à ça un peu de sport et tadaaaaa plus que 4kg à perdre et si j'y arrive pas ben c'est pas grave.

* le budget : Grrr le point qui fâche, le budget courses à baissé de 200€ nous sommes passé de 600€ à 400€ mais oui car il y a un mais, nous faisons toujours nos courses en supermarché en ligne que je récupère au drive cela me permet de ne pas mettre n'importe quoi dans mon panier et puis même si je me lâche arrivé à la "caisse" je relis afin de supprimer le superflue. Petite comparaison nous sommes allé à Cora un samedi en début de mois on est ressorti avec 250€ de course sans avoir pris ni de plat indus, ni de gâteaux, brioches, .. mais nous avons pris des babioles qui me faisait de l'oeil, puis j'ai fait mes courses au drive du Intermarché du coin j'ai largement de quoi manger pour la semaine pour un budget d'environ 100€. Alors bien sure pour ce budget là nous ne mangeons que très peu de produit bio mais je fait surtout attention aux oeufs, à la viande, et à l'origine des fruits et légumes. 

Pour continuer dans la lignée du zéro déchet, si l'on ce renseigne il y a des nouveaux termes qui viennent encore pousser notre réflexion j'entend par là minimalisme, végétarisme, manger paléo, locavore, consom'acteur ,... pleins de nouveaux mots qui brouillent un peu le tout mais ou chacun peu trouver ce qui lui correspond. Pour ma part je trouve le minimalisme intéressant puisque vivre avec le minimum implique forcément moins de déchet mais également un retour aux sources, à la famille, au moment de partage et de vie à l'extérieur que ce soit la nature, ou aux établissements qui nous entourent : musé, bibliothèque, ludothèque, parc  ... et au final je pense que ça apporte un équilibre du budget. C'est pas mal non? mais plus facile à dire qu'a faire encore une fois car il faut réussir à ce détacher du matériel moi qui ne sais rien jeter ça va être dur mais je vous tiendrai au courant.

Du coup mes prochains objectifs :

- Éduquer mes enfants sur le tri

- Enfin coudre se fichu sopalin !

- Retenter le liquide vaisselle

- Participer à des vides greniers pour désencombrer notre intérieur

 

N'hésite pas à me laisser un petit mot en me donnant ton avis, tes astuces, tes recettes, ...

Et ma recette de Granola ça te dit?